La mémoire cellulaire

 

Tout est enregistré dans notre corps !

 

Notre cerveau fonctionne comme un ordinateur, tout ce que nous vivons s’enregistre en nous.

La particularité de l’être humain est que cette sauvegarde d’informations peut se faire sans que nous en soyons conscients.

Nous sommes sensibles à notre environnement : les odeurs, les bruits, les couleurs, les ambiances, les rencontres, tout peut nous faire réagir de façon positive ou négative, tout est enregistré en nous.

 

Tentez l’expérience

 

Pour illustrer mes propos,  je vous propose une petite expérience. Prêt ? Tout d’abord asseyez-vous confortablement. Je vous invite ensuite à vous concentrer et à penser à un lointain souvenir désagréable.

Une fois, cet événement à l’esprit, prenez le temps de ressentir quels effets cela peut produire en vous : vous avez peut-être les mains moites, une boule à l’estomac, vous ressentez peut-être de la tristesse, de la colère, une tension musculaire…

Vous venez d’expérimenter le fait que les souvenirs sont vivants au point de pouvoir en ressentir physiquement les effets, même de nombreuses années après.

Alors poursuivons notre expérience, et plongez maintenant dans un souvenir agréable,  prenez le temps de penser à un évènement heureux et de ressentir de nouveau ce qui se passe dans votre corps : vous sentez sans doute monter en vous un sentiment de légèreté, un sentiment de sécurité, de la joie, de la chaleur…

Heureusement, nous pouvons aussi ressentir les effets d’expériences positives qui nous ferons vibrer bien au-delà du moment vécu.

Voilà, vous connaissez maintenant la mémoire cellulaire !

 

La mémoire cellulaire, cadeau et frein

 

La mémoire cellulaire est un véritable cadeau ! Elle nous donne en effet, d’après notre expérience, et de manière tout à fait automatique, la meilleure solution pour répondre au stress que nous rencontrons. Cependant, vous comprenez que cette mémoire cellulaire peut, aussi, être un frein. En effet, on n’agit pas obligatoirement de la même manière à 10 ans qu’à 25 ans !

Aujourd’hui, lorsque nous vivons un évènement qui fait ressurgir les émotions d’une expérience « négative » passée, nous pouvons être limités dans notre action, notre réflexion.

Nos peurs, nos colères, nos rancœurs… présentes (non consciemment) dans cette mémoire depuis notre conception conditionnent donc, aujourd’hui, notre façon d’agir, et peuvent nous enfermer dans des schémas répétitifs de comportements qui ne nous sont peut-être plus utiles.

Ces blocages peuvent se manifester sous différentes formes : difficultés de comportement, symptômes physiques ou psychologiques, dépression…

Pour vivre en harmonie, libérons-nous de nos émotions du passé !